Se former en alternance

Se former en alternance

Le contrat d'apprentissage

Qu’est ce que c’est ?

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et aux jeunes de plus de 15 ans ayant achevé leur troisième. Il leur permet d’acquérir une formation théorique et pratique pour obtenir une qualification professionnelle validée par un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, un titre d’ingénieur ou un titre répertorié.

La formation doit être dispensée dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) ou en section d’apprentissage.

Quel salaire vais-je percevoir ?

Le salaire de l’apprenti varie en fonction de son âge et de son ancienneté au poste occupé. Il s’agit d’un pourcentage du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) ou du Salaire minimum conventionnel de la branche s’il est plus favorable que le SMIC.

 

Ancienneté / Age

Moins de 18 ans

De 18 ans à moins de 21 ans

21 ans et plus

1ère année

25%

41%

53%

2ème année

37%

49%

61%

3ème année

53%

65%

78%

Quels avantages pour l’employeur ?

Les artisans et les entreprises qui embauchent une personne en contrat d’apprentissage se voient exonérés de certaines cotisations la concernant.

La signature d’un contrat d’apprentissage ouvre le droit à une prime d’un minimum de 1000 euros pour les entreprises de moins de 11 salariés et à une aide au recrutement de l’apprenti de 1000 euros minimum pour les autres entreprises.

L’année de la signature du contrat, l’entreprise bénéficie d’un crédit d’impôt de 1600 euros, pour un jeune qui est dans une formation de niveau Bac + 2 maximum. Ce crédit peut être de 2200 euros dans certains cas.

Que faire après ?

 

  • Continuer à vous former par la voie de l’alternance (nouveau contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), afin d’obtenir une qualification supérieure ou différente. Vous pouvez aussi décider de réintégrer la voie scolaire ou universitaire (en fonction du niveau acquis).

  • Vous faire embaucher par votre employeur.

  • Vous inscrire à Pôle Emploi, si vous ne trouvez pas de travail.

 

source : www.service-public.fr

 

Le contrat de professionnalisation

Qu’est ce que c’est ?

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, aux bénéficiaires de certaines aides (RSA, ASS, AAH), aux personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé et aux jeunes de 16 à 25 ans. Il permet d’acquérir une formation théorique et pratique, en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle reconnue par l’Etat ou la branche professionnelle.

Le contrat de professionnalisation peut être un contrat à durée indéterminé, associé à une action de professionnalisation ou un contrat à durée déterminée de 6 à 24 mois.

Pour pouvoir employer une personne en contrat de professionnalisation, il faut être domicilié en France et assujetti au financement de la formation continue. L’Etat, les collectivités territoriales et les Etablissements Publics à caractère Administratifs ne peuvent employer de personnes en contrat de professionnalisation.

Quel salaire vais-je percevoir ?

 

Niveau de qualification / Age

Moins de 21 ans

De 21 ans à moins de 26 ans

26 ans et plus

Avant le bac pro

55%

70%

SMIC ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle

Après le bac pro

65%

80%

SMIC ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle

Quels avantages pour l’employeur ?

Il n’y a pas d’exonération prévue pour l’emploi d’un jeune de 16 à 25 en contrat de professionnalisation, sauf s’il s’agit d’un groupement d’employeur qui organise des parcours d’insertion et que le jeune est sans qualification ou rencontre des difficultés particulière. C’est pourquoi il est difficile pour un jeune de signer un contrat de professionnalisation.

Que faire après ?

 

  • Un contrat de professionnalisation à durée déterminée peut être renouvelé une fois, avec le même employeur, que cela soit pour préparer une formation de niveau supérieur ou pour recommencer une formation.

  • Il est possible de signer un nouveau contrat de professionnalisation avec un autre employeur.

  • Rien ne s’oppose à la conclusion d’un contrat d’apprentissage avec le même employeur ou un autre.Néanmoins, le contrat de professionnalisation n’a pas vocation à constituer une étape dans un parcours de formation, si ce n’est l’étape finale.

  • Votre employeur peut vous proposer un contrat à durée déterminée, qui sera conclu après un délai de carence, ou un contrat à durée indéterminé. Si vous êtes amené à occuper les mêmes fonctions que pendant votre contrat de professionnalisation, vous n’avez pas à réaliser de période d’essai. Vous conservez l’ancienneté que vous avez acquise pendant votre contrat de professionnalisation.

  • Vous pouvez vous inscrire comme demandeur d’emploi. Vous avez droit à une indemnisation chômage aux mêmes conditions que les autres salariés.

 

Source : www.service-public.fr